Mieux vaut prévenir que guérir… les défenses

Chloé Vic

Dans notre vie de cavalier, nous sommes tous confrontés tôt ou tard à des chevaux qui se défendent. La défense prend diverses formes plus ou moins dangereuses : reculer, saut de mouton, cabrer, cheval qui charge, ou au contraire qui se fige…

Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’une défense ?

  • Une défense est toujours le signe d’un mal-être, d’une douleur, d’une peur ou d’une incompréhension. C’est un moyen, pour le cheval, d’exprimer que quelque chose ne fonctionne pas pour lui.
  • 99% du temps, elle intervient après des signaux de stress que nous n’avons pas su déceler ou interpréter (si si !)
  • Si elle se reproduit de nombreuses fois, elle s’ancre dans le système nerveux du cheval et devient un réflexe face à un stimulus donné. Par exemple : le cheval recule dès qu’on met des jambes ou il se cabre dès qu’on l’amène face au van.

Alors, comment repérer les signes précurseurs et éviter la spirale infernale ?
Nous devons apprendre à observer, écouter constamment notre cheval et à interpréter ses réactions. Il est important que nous abordions le travail comme un dialogue et non comme un monologue où le cavalier ordonne et où le cheval est censé obéir comme un robot. Comprendre pourquoi le cheval se défend est essentiel afin de pouvoir y remédier.

Lorsque l’on a identifié le déclencheur, on peut décider de la marche à suivre de façon logique et réfléchie :

  • S’il s’agit d’une douleur ou d’un inconfort physique, il n’y a pas trente-six solutions : il faut régler le problème en faisant appel à un professionnel (vétérinaire, ostéopathe, dentiste etc).
  • S’il s’agit d’une réponse à un stimulus ou à une situation inévitable (bruit de voiture, monte en van, ferrage etc…), un travail GRADUEL de désensibilisation et de mise en confiance est de mise.
  • S’il s’agit d’une action du cavalier, à nous de nous demander si nos aides sont claires pour le cheval, si notre timing est bon, si nous ne sommes pas trop soudains ou trop brusques…
  • Etc…

Et surtout, si la situation devient dangereuse, n’hésitez pas à vous faire encadrer par un professionnel compétent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s