Friday fact : l’amortisseur ne règle pas les problèmes de selle

Tasmin Roberts •

Eh oui, récemment j’étais en consultation lorsque j’ai entendu ceci (pas de la part de ma cliente, alléluia) : « Ouais je sais que ma selle ne va pas, mais je vais acheter un amortisseur. » Mes oreilles ont hésité à saigner, avant de se rappeler que cet axiome fait tellement parti du quotidien des cavaliers depuis Mathusalem (je l’entendais déjà dans mon enfance, pour dire) que ça en est devenu une évidence (et un raccourci facile) pour de nombreux cavaliers.«

« Elle sait pas ce qu’elle veut celle-ci » je vous entends dire. Bah oui il y a peu je vous disais que les amortisseurs ça peut être bien. Et je le pense toujours ! Mais ce n’est pas un remède ni un pansement quand il y a un souci de selle à la base.

J’aime profondément mes Ruby Shoo, mais quand elles m’écrasent les orteils je ne rajoute pas des chaussettes de ski dedans. Tout ça pour dire, méfiez-vous des amortisseurs « miracles » qui « compensent », « rééquilibrent » ou « répartissent » sans explications autres et sans analyse approfondie de la selle avant. Ils risquent forts d’amplifier et d’empirer les soucis existants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s