Friday fact : les comportements dit « indésirables » d’un cheval ne le sont que pour nous

Clio Marshall

Les chevaux, comme tous les animaux, recherchent l’homéstasie, soit l’équilibre entre leur organisme et leur environnement. Par exemple, un cheval qui ressent de la soif va aller boire. La recherche de l’homéostasie est étroitement liée au comportement d’un animal puisqu’elle peut motiver et récompenser un comportement qui va alors être renforcé.

Un cheval qui exprime un comportement que l’on qualifiera d’indésirable cherche à retrouver un équilibre entre son organisme et son environnement. Si le comportement se reproduit, c’est qu’il est renforcé (d’une façon ou d’une autre), et donc qu’il permet au cheval de trouver une solution à son problème. Si ce comportement nous gène, alors il s’agit d’en trouver la cause pour proposer au cheval une solution qui nous semble plus appropriée.

Sources : Dictionnaire du Comportement Animal, sous la direction de David McFarland, 1990

Photo de Pepper et Kosmo, Chevaux de Skyros, par Jean-Marc Lisse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s