Cas pratique : Isis

Clio Marshall, Chloé Vic •

Aujourd’hui, Chloé et moi allons vous parler d’Isis.

Problématique

Isis est encore un peu claquette pour son âge (7 ans), elle a du mal à se muscler, elle est sur l’œil et au travail, elle donne parfois de violents coups de tête.

J’ai commencé par éliminer la cause comportementale qui avait été avancée, et faire appel à Tasmin, anciennement ostéo, aujourd’hui spécialiste en ergonomie de l’équitation au sein du Collectif. Après de longs échanges entre elle, Manon, la proprio, Mathilde, son ostéo sur place et moi, on décide de demander des radios.

Diagnostic (posé par un vétérinaire suite à des radios)

  • calcification du ligament nuchal au niveau de C1-C2
  • inflammation au niveau de l’os occipital

D’où les coups de tête. En fait Isis a mal, même parfois très mal, depuis des années, et on va s’accorder sur le fait qu’elle est finalement très gentille et qu’elle aurait pu nous le dire d’une façon beaucoup plus violente et/ou dangereuse.

D’où aussi le fait qu’Isis soit sur l’œil. La douleur chronique est une source de stress permanent qui ne permet pas au cheval de se détendre et donc d’enregistrer les apprentissages correctement.

Le diagnostic est un coup dur, mais il est nécessaire pour pouvoir avancer et écouter au mieux la jument. Des adaptations sont faites au niveau du matériel (grâce entre autre à Laetitia, collègue d’Ergonomie Équestre, amis et alliés) et je prépare à Manon un petit programme de reprise du travail avec notamment des exercices sur les barres au sol. Le but est, dans un premier temps, de permettre à la jument de fonctionner sans la pression du cavalier sur le dos et de reprendre confiance en nos interactions. On atteint là les limites de mes compétences. Isis donne toujours des coups de tête, elle est toujours sur l’œil, on note une légère évolution mais pas du tout à la hauteur de ce que ça devrait être. Après discussion avec les collègues du Collectif et l’analyse de photos et vidéos, on s’avoue qu’il y a un gros problème locomoteur dans tout ça. Je convainc donc Chloé de m’accompagner en Normandie pour qu’elle jette un coup de son œil expert à Isis. Chloé, c’est la boîte à outils posturaux du Collectif, notre monitrice préférée.

Bilan postural

  • Les déséquilibres qu’on peut observer au niveau de l’avant-main indiquent un mauvais maintien du tronc par la sangle thoracique (muscles brachiocéphaliques légèrement sur-développés, muscles cervicaux dorsaux sous-développés, muscles trapèzes sous-développés, sternum “en descente”) ;
  • la colonne thoracique est effondrée ;
  • on observe des déséquilibres au niveau de la musculature de l’arrière-main, certainement dus à des compensations (fessiers moyens sous-développés, fléchisseurs de la hanches sous-développés, muscles semi-tendineux sur-développés) ;
  • des asymétries marquées indiquent une posture compensatoire : bassin en rotation gauche, cage thoracique en rotation droite, contracture du trapèze thoracique à droite, atrophie du fessier moyen à gauche.

Suite à ça, Chloé élabore son programme de travail.

Objectifs

  • Améliorer le maintien de la cage thoracique pour éviter les tensions inutiles au niveau de la nuque (notamment à cause de la sur-solliciation des brachiocéphaliques, qui s’insèrent pile-poil au niveau de l’inflammation) ;
  • retendre la partie thoracique de la colonne vertébrale et solliciter l’arrière-main progressivement pour qu’elle puisse fonctionner à nouveau de façon optimale et contribuer à soulager l’avant-main.

Tout ça en tenant compte du fait qu’Isis ne supporte que très peu qu’on touche aux rênes ou à la longe (et on la comprend).

Du coup : exos à la longe, barres au sol, travail à l’épaule en allant solliciter d’autres zones que la tête (pectoraux, cage thoracique, muscles obliques, arrière-main).

En trois jours sur place, Chloé a pu montrer à Manon les exercices principaux, corriger sa position lorsque c’était nécessaire, et lui expliquer le pourquoi du comment on voudrait qu’Isis se tienne autrement et pour elle, et pour nous. J’ai pu, en parallèle, lui parler des signaux d’apaisement, activités de substitution, comportements de distanciation et signaux de stress qu’Isis utilise beaucoup et qui nous serviront de marqueurs dans la progression du travail. Notre objectif principal étant de ne plus faire mal à Isis.

Évolution

La deuxième série de photos à été prise six semaines après notre passage. Manon travaille Isis à raison de quatre séances par semaine environ, elle est suivie par Chloé grâce à l’envoi de vidéos.

Vue latérale :

  • les muscles de l’encolure commencent tout doucement à se rééquilibrer,
  • les trapèzes se développent et la base du garrot devient courbe au lieu de former un angle,
  • la direction du sternum semble se corriger,
  • le bassin n’est plus en rétroversion et la musculature se rééquilibre aussi au niveau de l’arrière-main.

Vue caudale :

  • la rotation gauche du bassin semble s’être corrigé, mais pas la rotation droite de la cage thoracique,
  • les gluteus se sont bien développés et sont plus symétriques (l’atrophie à gauche a disparu),
  • les fléchisseurs de la hanche sont aussi en train de se développer mais on a toujours une atrophie à droite.

Chloé et moi sommes retournées en Normandie en octobre 2021. Les progrès sont alors encourageant :

  • Isis n’encense presque plus au pré
  • Elle présente beaucoup moins de défenses au travail et commence à accepter le contact
  • Sa musculature est beaucoup plus harmonieuse

En Novembre, Manon fait repasser un vétérinaire pour contrôler l’évolution de la pathologie d’Isis. Le constat est une excellente nouvelle :

  • La bursite a complètement disparu
  • La calcification ne s’est pas aggravée
  • La mobilité de l’encolure est excellente
  • Le vétérinaire ne voit pas de contre-indication à reprendre le travail en selle

Chloé prépare maintenant une reprise progressive du travail monté, qu’on espère pouvoir partager avec vous bientôt !

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s