Friday fact : l’extension d’encolure n’est pas une extension de la colonne cervicale

Chloé Vic

L’expression « extension d’encolure » est généralement utilisée, en équitation, pour désigner un abaissement de l’encolure. En anatomie, l’extension est une augmentation de l’angle entre deux os, au niveau d’une articulation. La flexion, au contraire, est une diminution de cet angle. Lorsqu’on parle de la colonne vertébrale, l’extension correspond à un dos creux, tandis que la flexion engendre un dos voûté.

Lorsqu’un cheval étend sa colonne cervicale, il relève l’encolure et ouvre son angle tête-encolure. Rien à voir, donc, avec le mouvement recherché par les cavaliers qui souhaitent travailler en « extension d’encolure ». C’est pourquoi Jean-Marie Denoix parle, dans son livre Biomécanique et Gymnastique du cheval (2014) de « descente d’encolure, d’abaissement ou encore d’allongement, et non pas d’extension d’encolure ». Il précise : « sur le plan de la mécanique vertébrale, ce mouvement correspond à une flexion cervicale basse ».

« Extension d’encolure » est une expression faisant partie du lexique de l’équitation, mais n’est en aucun cas une désignation scientifique. Elle est imprécise et son application pratique diffère selon les cavaliers et les méthodes qu’ils utilisent : angle tête -encolure plus ou moins ouvert, encolure plus ou moins basse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s