Friday fact : un cheval avec un gros ventre n’est pas forcément un cheval en surpoids

Carole Drevet •

Le ventre « gonflé » du cheval peut avoir plusieurs origines :

  • problèmes digestifs (parasitose, gaz, faible flore digestive)
  • sangle abdominale distendue (post mise bas, ptose de vieillesse, hernie ombilicale, chirurgie, travail « à l’envers »)
  • physiologique (et oui, tous les corps sont différents, la perfection n’existe pas)
  • problèmes respiratoires (le diaphragme peut pousser le système digestif vers le bas)
  • autre (oups, je ne connais pas toutes les causes !)

Il est donc préférable de ne pas se fier seulement au ventre pendulaire d’un cheval pour le qualifier en surpoids. Il faut le regarder dans sa globalité !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s