Friday fact : les allures sont définies par leur description cinématique

Chloé Vic •

La cinématique est une science qui s’intéresse à la géométrie du mouvement, sans prendre en compte les forces qui causent ce mouvement (Equine Locomotion, Back et Clayton). Dans le cas des allures cela inclut : le rythme, les mouvements des différents segments des membres dans le temps, l’ordre dans lequel ils sont mobilisés. Une allure se reconnaît à la cinématique des membres du cheval (Clayton et Hobbs, 2019). Par exemple, le trot est une allure à deux temps où s’alternent les deux bipèdes diagonaux, avec un temps de suspension à chaque alternance. C’est comme ça, et je pense que tout le monde est d’accord sur ce point. Si cette séquence est altérée il s’agit soit d’une autre allure, soit d’une irrégularité. C’est pour cette raison que je suis toujours un peu surprise quand, en dressage et y compris à haut niveau, on y accorde si peu d’importance. Je ne veux pas dire que c’est grave qu’on n’arrive pas à produire en permanence des allures parfaites. C’est bien évidemment normal qu’il y ait des ratés lors du travail (c’est juste bien d’en avoir conscience), surtout lorsqu’on augmente la difficultés des exercices. Ce qui me questionne vraiment, c’est quand, par exemple, un « piaffer » où pas une seule foulée n’était à deux temps sort avec 9/10 au plus haut niveau.

Sources :
Equine Locomotion, Second edition, Willem Back et Hilary M. Clayton, 2013
A Review of Biomechanical Gait Classification with Reference to Collected Trot, Passage and Piaffe in Dressage Horses, Hilary M. Clayton et Sarah Jane Hobbs, 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s