Friday fact : les cavaliers ont, de manière générale, des lacunes dans la connaissance des principes d’apprentissage

Clio Marshall

Une étude de 2020 menée auprès de professionnels du monde du cheval et cavaliers montre que sur 1028 participants, 85, 4% pensent que le renforcement positif est la méthode d’entraînement la plus efficace. De manière assez contradictoire, 82,5% pensent que relâcher la pression est la récompense la plus efficace (ce qui correspond à du renforcement négatif). Plus inquiétant, 20,8% ont confondu renforcement négatif et punition.

Que nous indiquent ces chiffres ? Que bon nombre de cavaliers prennent le soulagement pour du plaisir. Qu’il est probable que bon nombre de cavaliers utilisent la punition lorsqu’ils pensent utiliser des renforcements. Que la formation en France et dans le monde est à la traîne concernant l’apprentissage chez le cheval, alors que la pratique de l’équitation, quelle que soit la forme qu’elle prend, y est inextricablement liée.

Heureusement, il y a plein de choses à faire pour ça change. Vous savez où nous trouver.

Source : https://thehorseportal.ca/2020/10/do-equestrians-know-how-their-horses-learn/?fbclid=IwAR1r_AjhyOPmibSPLcP4GkK4NzltHZHxAmI6OIPi_iMflNLcyajqLYOxjJc

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s