Friday fact : les muscles fonctionnent par paires antagonistes

Chloé Vic •

Pour une même articulation, différents mouvements sont possibles. Ils sont produits par des muscles différents. Lorsque deux muscles produisent des mouvements opposés pour une même articulation, on parle de paire antagoniste. Lorsqu’un de ces muscles se raccourcit pour produire un mouvement articulaire, il est appelé agoniste. Le muscle antagoniste, lui, doit s’allonger pour permettre le mouvement.

Par exemple, lors de la flexion de la hanche pendant l’avancée du postérieur, le tenseur du fascia lata et le quadriceps (représentés en orange) se raccourcissent. Tous deux sont agonistes. Leurs antagonistes, représentés en bleus (semi-membraneux et biceps fémoral), s’allongent pour permettre la flexion de la hanche. Lors de la phase de rétraction, les rôles s’inversent. Les extenseurs de la hanche, en bleu, se raccourcissent pour provoquer l’ouverture de l’articulation tandis que les fléchisseurs, en orange, s’allongent.

Source
Higgins, G. and Martin, S. (2015). Posture and performance : principles of training horses from the anatomical perspective. Shrewsbury: Kenilworth Press

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s