Friday fact : restreindre les mouvements de l’encolure a plus d’impact sur le pas que sur le trot

Chloé Vic •

Si vous avez suivi nos précédents Friday facts, vous savez que les mouvements de l’encolure (et ceux du dos) sont influencés par ceux des membres, et varient donc en fonction de l’allure à laquelle est le cheval. Inversement, une restriction de mouvement dans l’encolure influence les mouvements des membres et peut donc avoir une incidence sur la qualité de l’allure, par exemple :

  • sur l’amplitude des foulées
  • sur l’ouverture et la fermeture des angles articulaires

Le trot est l’allure à laquelle le dos et l’encolure sont les plus stables. Il est donc logique que cette allure soit moins influencée lorsque les mouvements de l’encolure sont restreints par le cavalier. Au pas, en revanche, les répercussions sont généralement plus significatives.

C’est à prendre en compte dans le travail du cheval lorsqu’on cherche à fixer la posture de la tête et de l’encolure, en particulier (mais pas uniquement) pour ceux qui choisissent d’utiliser des enrênements (ceci n’est pas un encouragement à le faire).

Source :
Rhodin, M., Byström, A., Roepstorff, L., Hernlund, E., Van Weeren, P.R., Weishaupt, M.A. and Egenvall, A. (2018). Effect of different head and neck positions on kinematics of elite dressage horses ridden at walk on treadmill. Comparative Exercise Physiology, 14(2), pp.69–78.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s